Ouverture de chemins

La première journée citoyens organisée l’autre samedi par la municipalité qui démarrait le programme de réhabilitation et de pérennisation des chemins ruraux, a réuni une poignée de bénévoles qui n’ont pas ménagé leurs efforts pour défricher ces anciennes voies, qui à terme permettront de créer des sentiers de balades et de randonnées. C’est un chemin rural abandonné depuis des décennies et qui avait totalement disparu sous la végétation broussailleuse, lequel relie les villages de la Martinie au Chatenet, et qui est désormais rouvert. Ce qui ne fut pas sans peine. « Mais l’enjeu en vaut la chandelle » exprimait un responsable, « car notre commune comporte un maillage important de chemins qui sont avant tout un patrimoine à conserver et à faire découvrir et un enjeu touristique primordial pour cette petite commune rurale aux charmes incontestables ».

En 2010, le conseil général avait lancé un programme visant à réhabiliter les chemins ruraux Charentais. La nouvelle majorité du Conseil départemental continue à soutenir ce projet, et l’équipe locale de Rougnac et des bénévoles d’Esprit Libre l’a fait avancer après avoirs recensés et retrouvés presque la totalité de ces anciennes voies de communication dont certaines sont très anciennes.

A noter que ces chemins sont rouverts dans leur assise d’origine telle qu’elle figure au cadastre.

Claude RICHON – 04/10/2016